Vallée de Misère

Il y a trop de soleil sur mon écran, je ne peux plus travailler et ça m’arrange bien. L’entreprise organise la destruction mentale. Elle n’est que manipulation. Je ne suis ni substance ni instrument. Je ne crois à rien de ce qu’ils proposent. Je lis (ailleurs): « I am very enchanting of your mystical so lovely letter. Je fous tout ce qui me plaît par la fenêtre. ». Et j’approuve. Je lis: « Le lieu nommé vallée de Misère était situé à l’ouest du grand Châtelet, au dessus de la partie est du quai de la Mégisserie, autrefois quai de la Vallée de Misère, au bout de la rue Pierre à poissons et autour de la rue Trop va qui dure, ou rue de la Descente de la Vallée de Misère. ». Et j’ai envie d’y aller maintenant, là, en me retournant vers le soleil, en enjambant la fenêtre, en tombant d’un étage, en traversant la cour puis un bâtiment, puis une rue, puis d’autres. Misère et désolation depuis 1673, j’aurais dû me méfier.

Je vais mettre un morceau que personne n’a liké sur fb parce qu’au moins ici, il n’y a pas besoin de liker quoi que ce soit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s