Rue du regard

Ciel laiteux aux teintes dorées
Pastel d’avion au loin dans un moment qui s’arrête
Des vrombissements ou peut-être un léger ronflement
La tête qui tourne, les oiseaux qui fondent
Une flûte bien sûr
Celle de toutes les solitudes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s