Lucki Eck$ « Freewave » EP

Les choses se passent comme ça: tôt le matin, gris, pluie, train qui lance invariablement une journée de merde sur des rails qui ne mèneront jamais ailleurs qu’en enfer. Retour sous le gris et la pluie, réchauffage de miches, potée un peu chiche, recherche de sons en pois chiche, capiche? Tombe le dernier Lucki Eck$ qui tape direct au bon endroit: frictions invisibles qui vrillent le cerveau en deux, deux, deux, deux. Et en seulement trois trois trois morceaux, les dents se dévoilent comme prêtes à mordre dans le filet de vie qui serait encore dans les parages. Les mouvements de tête, les oscillations deviennent incontrôlables, balayent les émotions familières, secouent les pensées sombres qui coulent-ruissellent d’une soudaine et violente insouciance. Un synthé qui clignote, des kicks qui crépitent, quelques vieux relents de refrains dance-fête foraine passés à la moulinette d’un esprit un peu cuit. Pourquoi articuler les mots, ça claque, c’est du triple X. Pourquoi enregistrer dans un studio de luxe, là c’est du chaussette-claquette, street-brut, tartare de de rimes, aller-retour dans l’excellence rap je-m’en-foutiste. Grand jeu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s