Soleil mort, je sais ce que tu as fait

Dans cette photo, elle regarde sa soeur. Je vois son regard, il est différent de son regard habituel. Dans ses yeux, quelques poussières d’humanité. Ce qu’il reste. Ce qu’il nous reste. Les yeux ne s’ouvrent plus sur le réel. Les yeux sont morts sur le soleil. Dans un ascenseur, soleil mort, je sais ce que tu as fait. Dans l’angle mort, la terre te regarde.
Tu n’es pas Violette N., René Crevel n’a pas écrit pour toi ces quelques mots:

« Une haute flamme noire danse plus haut que l’horizon et l’habitude »

Non, tu es le soleil mort mais tu danses aussi.

Un peu plus, pour que les yeux s’ouvrent encore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s