Boa

Je voulais rester dans la salle d’attente. Essayer de sentir le temps passer. De le voir sous ma peau.
Mes pas vers l’escalator. Incontrôlables.
Le train qui part déjà.
Ce ciel bleu, imperturbable, comme un rappel incessant de l’inéluctable.
NO ESCAPE.
J’ai écouté un album sorti sur un net-label ukrainien:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s