Mad Nanna « My two kids »

Mad Nanna « My Two Kids » 7″ (Soft Abuse)

On dit bonjour, d’abord. On parle de ses enfants la gueule enfarinée. La guitare traîne dans le caniveau, comme une poussette qui roule plus. Ce n’est plus un roulement de batterie, c’est une forte toux. Il y a une méchante odeur de solvant. La guitare en pointillée raconte en creux un désordre total. C’est peut-être de la Super Glue. On trébuche sur un jouet moisi, les murs sont propres si on a un peu d’imagination. On peut être sérieux et avoir beaucoup d’imagination. Tenir une famille, vivre de sa musique. Vivre de sa musique, tenir une famille. Changer les couches. Biberonner une liqueur de vie réussie. Se réveiller en pleine nuit pour aller voir ce qui se passe et en profiter pour enregistrer un accord à l’infini qui larsen juste assez pour réveiller tout le monde. Le sous-sol est un univers. Se rouler de souvenirs sur le tapis et caresser le chien mouillé. Il y a une fenêtre qui claque, un courant d’air, un nuage un peu trop noir. La guitare a tenu jusqu’au bout, les trois amis applaudissent et poussent quelques « houuuuu ». Tellement bons ces Mad Nanna.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s