Endless Summer Bummer

Un petit panorama des concerts vus ces derniers mois, parfois en vrac,  parfois à la volée…mais tous sont encore bien présents à l’esprit.

Mai

Cheveu joue dans son jardin à Mains d'Oeuvres

Frustration n'est pas loin, eux aussi étaient dans leur jardin

Subtle Turnhips donnait un show d'anthologie de plus de 2h dans la petite cave de la Cantine de Belleville...vivement l'album sur Hozac!!

Le nouveau groupe post-noise Telescope épatait la galerie souterraine au Chiquito...bientôt un premier disque sur Plastic Spoon Records.

Récemment formé/reformé le trio Destination Lonely n'a pas déçu non plus avec son garage blues pour l'enclume des jours...A suivre!

Un concert suprise et inespéré des géniaux néo-zélandais de The Clean - un de mes groupes préférés! - au Bus Palladium, très belle salle s'il en est...Concert trop court malheureusement...en première partie des Shades (sic)!

Harlan T Bobo, génial musicien de Memphis maintenant installé à Perpignan était tout défonçé à la Boule Noire...mais c'était bien quand même.

Y'avait aussi le grand Jack Oblivian, de Memphis lui aussi et avec son groupe...très bon show devant seulement une poignée de personnes (au premier rang notre cher Baldo).

L'excellent duo garage punk blues italien Mojomatics a ensuite mis le feu à la salle avec un set imparable.

JUIN


Les incroyables Sic Alps de San Francisco, qui jouaient au Gambetta, ont fait oublier tous les groupes du – pourtant chargé – festival Villette Sonique avec leur chill punk psyché. Grand moment, je vous mets une vidéo de Milan car ma vidéo du Gambetta est sur Vimeo et WordPress aime pas.

Aussi autistes que talentueuses, les américaines de Brilliant Colors ont fait hurler de plaisir les nostalgiques des Shop Assistants lors d'un show au Pop In.

JUILLET

Les toujours excellents messins de Feeling of Love étaient de nouveau de passage à Paris et on n'aurait manqué ça pour rien au monde! Bientôt l'album sur Born Bad.

Symbole de la vitalité de la scène rock/psyché/garage de San Francisco, le groupe Moon Duo a envoûté la plage du Glazart.

Les Bavarians, irremplaçables punk rockers orlénais, ont glavioté sur nos sourires estivaux un soir de fin Juillet au Gambetta. Ne manquez pas leur 45t sur Pouet! Schallplatten.

Juillet marquait aussi le retour à Paris des Pheromoans, géniaux anglais post-punk dont les concerts branques ne manquent pas de désarçonner une bonne partie du public. Encore, encore!

AOUT

Fin août c'était le premier concert parisien d'un nouveau groupe parisien plutôt prometteur: Catholic Spray. A suivre!

Il y avait aussi l'infatigable duo Teenage Moonlight Borderliners qui, en plus d'être un très bon groupe de scène ne sont pas les derniers à mettre la main à la pâte pour organiser des concerts cool à Paris. Big up.

Enfin le mystérieux projet lyonnais Le Pêcheur était bien en chair et en os au Gambetta, la scène de tous les miracles (sic).

SEPTEMBRE

Méditation transcendentale en Idaho.
Reprise de nos transmissions très bientôt.
Pour l’agenda des concerts à Paris, c’est par là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s